top of page

jeu. 27 juin

|

Lieu à définir

Café deuil

Le café deuil vous offre un temps et un espace sécurisant pour vous retrouver entre endeuillés, vous écouter, parler et échanger de cette expérience à la fois universelle et si personnelle.

Café deuil
Café deuil

Heure et lieu

2 autres dates

27 juin 2024, 19:00 – 20:30

Lieu à définir

À propos de l'événement

EST-CE QUE JE SUIS CONCERNE.E?

Vous êtes en deuil? Vous sentez que votre entourage se dérobe ou n'est pas/plus en capacité de vous écouter et de comprendre ce que vous ressentez? Vous vous sentez submergé par des émotions inattendues? Vous avez l'impression que personne ne peut vous comprendre? Vous ne vous reconnaissez plus? La solitude vous pèse? Vous auriez besoin de mieux comprendre ce qui vous arrive?

Vous avez répondu oui à l'une de ces questions?

Soyez la/le bienvenu.e!

LE CAFE DEUIL... C'EST QUOI? ET... POURQUOI?

Le concept des cafés deuil a été créé en Suisse, par Bernard Crettaz, sociologue et anthropologue, fondateur de la société de Thanatologie de Suisse romande. Le café deuil vise à sortir le sujet du tabour et les endeuillés de l'isolement en leur offrant un espace sécure de parole.

Ils trouvent leur origine dans les repas de funérailles où, à l’époque (et encore dans certaines régions), les proches du défunt se retrouvaient pour discuter, se souvenir et même rire autour d’un bon repas. D'où son organisation dans un lieu public qui respire la vie pour se retrouver entre vivants!

En résumé, le café deuil offre un espace rassurant aux endeuillés, bien souvent trop seuls, surtout après quelques mois de deuil, pour échanger en liberté. S'écouter, parler, comprendre et être compris, c'est déjà un réconfort en soiParce qu'ensemble, on se sent moins seul.

Le café deuil n'a pas de visée thérapeutique. Il est un lieu d'échanges entre personnes traversant un épreuve universelle bien que vécue différemment par chacun.

Le café deuil est gratuit.

Le café deuil est réservé uniquement aux personnes en deuil

DEROULEMENT

Nous nous retrouvons le jour J, dans un café choisi pour son côté chaleureux et, parfois, sa décoration décalée. Le lieu est communiqué sur les réseaux et dans un email envoyé quelques jours avant.

Je vous y attends et nous prenons le temps de nous saluer et de commander à boire.

La conversation est lancée sur un sujet ou un autre et puis les échanges s'enchaînent de façon spontanée.

Il n'y a pas de théorie ou de longues explications du processus de deuil. Vous vous enrichissez des partages des uns et des autres, vous vous y reconnaissez (ou pas), vous rebondissez, vous laisser faire les choses.

Lorsqu'il y a besoin de relancer ou recadrer, je suis là.

Nous terminons tout aussi naturellement (bien plus même) que nous avons commencé!

TEMOIGNAGES

"Les cafés-deuil sont pour moi un espace-temps que je peux prendre pour rendre hommage à ceux que j’ai perdus. Je prends ce temps pour moi, pour faire exister les défunts, et aussi pour offrir une présence et une écoute aux autres participant.es. Chacun.e est dans une phase différente de son deuil, et nous pouvons nous apporter mutuellement une touche apaisante. Les endroits sont toujours très bien choisis et enveloppants, et Patricia nous mets toujours à l’aise. Elle apporte une bienveillance et un savoir-être qui aide à s’ouvrir. Ces moments sont toujours une parenthèse précieuse".  Isabelle K.

"Le café deuil et les échanges m'ont fait tellement de bien et m'ont libérée de ma tristesse et des peurs pour un peu". Danièle B.

QUESTIONS FREQUENTES

Je suis en tout début de deuil, est-ce que je peux participer?

En général, il est préférable d'attendre un peu: en début de deuil, vous pouvez être "sonné" par le décès de votre proche et encore confus, désorienté et en pilotage automatique. Cela peut durer quelques heures, jours ou semaines et ce temps est nécessaire.

Toutefois, chacun traverse son deuil à sa façon et si vous sentez que c'est le moment pour vous, vous pouvez me contacter pour que nous en discutions ensemble.

Je suis des mois après le décès de mon proche, est-ce que je peux participer?

Oui, c'est bien souvent là que les endeuillés participent pour la 1ère fois. Leur entourage est moins disponible ou ne les comprends plus, ils se sentent seuls et sont souvent rattrappés par de fortes émotions (parfois même 12 mois ou plus après le décès) et le besoin de se sentir  compris et soutenu est encore plus fort. Si vous vous reconnaissez, soyez la/le bienvenu.e.

Est-ce que je dois me présenter et raconter mon histoire?

Vous ne "devez" rien. Ca change, non?

Lors du café deuil, je lance la conversation et puis le participant qui le souhaite réagit et poursuit et ainsi de suite. Il s'agit d'un échange libre et spontané qui va dans la direction donnée par les participants. ll n'y a pas de présentation formelle en début de séance, les choses se font très naturellement au fur et à mesure des échanges.  Les langues se délient petit à petit et, bien souvent, les participants, même ceux sur le retenue au début, trouvent que le temps est passé trop vite et ont hâte de revenir!

Je n'ai pas envie de parler de moi devant des inconnus, est-ce pour moi?

Vous partagez ce que vous voulez et vous pouvez même écouter. D'expérience, au bout d'un moment, je vois que la parole se libère dès que quelqu'un dit quelque chose qui fait écho au vécu d'une autre personne qui, du coup, a aussi envie de partager. 

Les personnes présentes vivent toute un deuil et sont souvent bien placées pour comprendre ce que vous ressentez. Contrairement à vos proches qui sont émotionnellement touchés, voire même eux aussi en deuil, les participants au café deuil sont plus neutres lorsqu'ils vous rencontrent.

Une fois la rencontre faite, ces inconnus n'en sont plus:-)

Et ils sont souvent contents de se revoir la fois suivante!

Et si jamais je pleure? Dans un lieu public en plus!

Et bien vous vous accueillerez dans votre humanité et nous vous accueillerons aussi. Pensez-vous que les autres n'aient jamais versé une larmes ? Peut-être même que les vôtres autoriseront celles des autres à se libérer! Et vous aurez toute une communauté pour vous soutenir, c'est pas beau ça?

Soyez toutefois rassuré, la dynamique du café deuil fait que nous sourions et rions bien plus souvent!

Et... Je choisis un café qui offre un espace cocoon et légèrement protégé pour nous accueillir.

Et si je n'ai rien à dire ou que je n'ai pas envie de parler?

L'important lorsqu'on est en deuil, c'est de s'écouter et de devenir son "meilleur ami'.  Si vous n'avez pas envie de parler, vous pouvez écouter. En écoutant, l'envie de rebondir sur ce que vous entendez viendra peut-être.

Et si jamais un participant monopolise la parole et raconte tout en détail?

Je suis là pour assurer un cadre rassurant et respectueux de chacun. En cas de besoin, je recentre avec beaucoup de douceur. Je dois avouer que j'ai rarement besoin de le faire.

Partager cet événement

bottom of page